Territoires littéraires, Hyères-les-Palmiers

150 150 Maltae
couvertureterritoireslitteraires

Deux siècles d’écriture de la ville offrent, sur le thème du paysage hyérois, une anthologie des genres littéraires. Au fil des pages, apparaissent, récurrents, les motifs qui fondent l’identité de la ville : la colline, la mer, la pinède, le château, l’oranger et ses jardins, puis le palmier, les îles mais aussi la campagne, le mistral, la lumière, le fort, le phare mais encore, paysage habité, l’hivernant… Comme le voyage extraordinaire, la balade toute ordinaire met en relation très personnelle les lieux et les individus. Le paysage parcouru n’existe que dans l’instant et pour le seul promeneur.

Les écrivains des temps passés composent un paysage collectif bien au-delà de la somme des expériences individuelles. En proposant ce voyage, réinventé dans l’espace-temps hyèrois, on se prend au jeu de saisir l’essence d’un lieu.
Cofondatrice de l’association “Lire à Hyères”, Catherine Berro a été pendant 15 ans bibliothécaire dans cette ville, où elle s’est occupée, notamment, du fonds de Provence.
Artiste plasticienne, Hélène Dauga pratique ici le dessin d’observation à la plume. Elle a conçu son travail dans l’esprit des illustrations des guides touristiques.

Architecte urbaniste, Odile Jacquemin a créé l’association “Mémoire à Lire, Territoire à l’Écoute” pour y exercer le métier d’historien des territoires.