MALTAE

Mémoire A Lire, Territoire à l’Ecoute

Association de loi 1901, MALTAE est une structure de type ONG qui a pour objet social « la culture du territoire partagé(e) »

Fr : Imaginée par Odile JACQUEMIN dès 1992 pour développer le métier d’architecte historien et les pratiques d’ingénierie culturelle territoriale, l’association, née officiellement en 1995 regroupe aujourd’hui une quarantaine de membres. MALTAE mobilise pour ses projets, architectes, urbanistes, géographes, sociologues et psychologues, paysagistes, photographes et cinéastes, écologues, agriculteurs, enseignants, conteurs, écrivains et lecteurs, randonneurs et marins, Ses travaux contribuent à la mise en valeur culturelle de l’architecture, de l’urbanisme, de l’agriculture, du paysage et de l’environnement dans une filiation à l’éducation populaire, un souci de mise en œuvre d’intelligence collective et une inscription dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Dans une activité de médiation et de recherche-développement l’association élabore, entre sciences et art, une pensée originale et des outils pour éduquer le citoyen dans les domaines complexes de l’aménagement du territoire, dont des ateliers participatifs, une action de recherche-développement et une activité éditoriale. 

Trois axes prioritaires sont au cœur du travail sur le paysage et les territoires que poursuit MALTAE depuis 25 ans :

  • Celui de l’exploration du temps et de ces différentes échelles ;
  • Celui du paysage habité : derrière les lieux, les hommes ;
  • Celui d’une approche anthropologique qui se refuse à dissocier nature et culture ;

Basée en Région SUD PACA, dans le Var, à Hyères, dans la métropole toulonnaise, MALTAE intervient majoritairement en littoral méditerranéen mais travaille  également à l’international sur les questions méthodologiques et théoriques de  partage de culture, de transmission  de patrimoine et sur les sujets du paysage et de l’eau.

maltae2(arobase)gmail.com


En : Created 20 years ago to expand trade and practice of territorial culture and history of landscape engineering, Maltae organization,  « Mémoire à Lire, Territoire à l’écoute », (“Reading the Memory, Listening to the Territory”) is working towards  “the culture of  mutual territory”. Its work contribute to the culture enhancement of architecture, urbanism, and landscape environment, linked to mass education, a concern about the implementation of collective understanding and of social economy.

In the core of its work on the landscape are three main lines :

  • That of time exploration – of its different scales, daily life, history and forecasting
  • That of inhabited landscape – behind locations, men.
  • That of an anthropological approach which stands against dissociation of nature and culture.

Through its « Reading and writing the territory » activity of research and mediation, Maltae association elaborates, between sciences and art, an unorthodox thinking and tools to educate the people in complex fields, such as territorial development (with participative workshops), a branch of Research and Development, along with publishing. Its means of action are : the organization of symposiums, study days, wandering landscape workshops ; implementation of research work, action-studies, think tanks, innovative approach of experimentation, building of educational content, and territorial liveliness. “Mémoire à Lire, Territoire  à l’Ecoute” produces films and  publishes books together with the results of its work.

For its projects, Maltae calls up architects, geographers, landscape painters, photographers, film-makers, teachers, storytellers, writers, readers, hikers, seamen… Among the team, Jean Belvisi has made his contribution to several projects, bringing his personal vision as a photographer, and will once more prove himself a talented artist within the context of Erasmus project.