MALTAE revient du festival international du logement social qui s’est tenu à Lyon du 4 au 8 JUIN 2019, où se sont tenues notamment les 5 et 6 JUIN, les journées européennes de l’habitat collaboratif avec comme thème “ Repenser l’habitat abordable par et pour les habitants “, journées organisées par le CoHabitat Network et leur partenaire “Urbamonde”.
La table ronde à laquelle MALTAE a participé, en y présentant le projet “ERASMUS+ Habiter ensemble autrement demain” traitait plus particulièrement de l’habitat des jeunes, avec un focus sur les logements pour étudiants. A l’honneur, l’exemple suisse de la coopérative la CIGUE à Genève qui a commencé dans un mouvement de grève étudiante et gère, trente ans plus tard, 800 logements étudiants à des prix trois fois moins chers que ceux du marché. Il est à noter que des initiatives démarrent dans plusieurs villes de France, Paris, Toulouse, Lyon, sur le principe du “s’ils l’ont fait, c’est que c’est possible…” Un festival qui donne un certain optimiste devant toutes les initiatives émergentes : Anemasse, en France, où la preuve par neuf se fait encore sur le rôle déterminent à jouer par les collectivités locales pour mettre en route des coopératives d’habitants…même si Habicoop et Habitat et Partage n’en sont pas à leur premier coup d’essai : en jeu de fabriquer de la référence pour faciliter l’adhésion des collectivités locales. Ce fut l’occasion pour MALTAE de prendre des rendez-vous, de rejoindre la dynamique existante en adhérant à Urbamonde, de projeter un prochain itinéraire avec les partenaires présents : de Zurich à Villeurbanne, en passant par Genève et Anemasse….
Le festival fut aussi l’occasion de découvrir à Lyon un nouveau “tiers lieu” et une nouvelle structure avec qui compter dans un futur proche, pour “faire la ville autrement” : la Halle Beaubourg, impasse des petits chalets, où officie la nouvelle école urbaine dont le directeur est le géographe Michel Lussault.
Sans être dupe des constats à faire peur de la financiarisation mondiale de l’habitat social, comme l’a montré un brillant exposé de Saskia Sassen, 
il ne reste, pour l’heure qu’à inviter chacun à signer l’appel de Lyon “pour une société du logement abordable” sur www.ishf2019.com et à donner à suivre le prochain rendez-vous relatif au logement, le 24 JUIN à Paris , au Conseil Economique et Social, “les 2emes assises du logement” 
(https://evenements.batiactu.com/evenement/assises-logement), où parait-il, une large place sera faite au logement social : Nul doute qu’il s’agira d’être vigilent dans ce questionnement sur le logement pour le XXI e siècle, de la place qui sera faite à l’initiative et la compétence habitante. Les chiffres donnés du poids de 77 milliards d’euros de ce secteur du logement dans les 126 milliards du BTP en dessinent d’emblée le cadre économique : restera t-il à peser, pour dessiner le cadre citoyen, dans les questions abordées sur la place des architectes, sur la question de quelle architecture pour ces logements, celle des nouvelles façons de construire et des nouveaux matériaux, celle faite à l’économie circulaire… et repérer, dans les perspectives, les nouveaux usages et nouveaux services attendus…
A SUIVRE ! 
à Hyères, du 25 au 28 JUIN “Habiter ensemble autrement demain” se recentrera sur l’accueil du partenaire polonais du projet ERASMUS+, à qui il conviendra de montrer, faute de ce qui est réalisé et visible, le potentiel et les projets multiples citoyens auxquels donner de la visibilité….